Le Comte de Monte-Cristo

“Le Comte de Monte-Cristo” est un roman écrit par Alexandre Dumas (1802-1870). Composé de quatre tomes, ce livre raconte l’histoire d’un jeune homme, Edmond Dantès.

J’ai beaucoup aimé ce livre. C’est un livre d’aventure, mêlé avec de l’histoire française. L’action se passe au temps de Louis XIV et Napoléon – tout près de la Révolution Française. C’est une histoire captivante et émouvante. Je conseillerais ce livre à ceux qui aiment les récits d’aventure, ou ceux qui aiment les livres fondés sur l’histoire réelle. C’est un récit d’amour, de trahison, de vengeance et de douleur qui se passe à une époque où le gouvernement lui-même était dans une situation précaire.

Tome 1

Vers le début du récit, Dantès est amoureux d’une jeune Catalane, Mercèdes. Il vient de rentrer chez lui après un voyage sur le Pharaon, dont le capitaine (Leclère) est mort pendant le voyage. Ce bateau appartient à Morrel, un armateur qui traite Dantès comme son propre fils. Il est très heureux, parce que son père est en bonne santé est sa fiancée l’aime toujours mais seule une chose rompt son bonheur : la présence du comptable, Danglars, sur le Pharaon. En fait, Danglars est jaloux de lui et il est prêt à tout pour “éliminer” Edmond de sa vie, mais le jeune matelot ne le sait pas encore. Dantès est assez naïf et il ne comprend pas encore la haine et la jalousie. Je pense que c’est une des raisons pour lesquelles il a été si facilement dupé et les autres ont exploité sa bonté.

Heureux de son retour, Dantès visite son père et puis Mercèdes. Celle-ci est très joyeuse de le revoir, car depuis l’absence d’Edmond, le cousin de Mercèdes, Fernand, la poursuit (il est tombé amoureux d’elle) et, quoiqu’elle l’aime comme un frère, elle est dégoûtée par son amour. Fernand, désespéré, rencontre Danglars et les deux ont une idée : ils écrivent une lettre anonyme où il est dit que Dantès est un ‘bonapartiste enragé’. Au repas de ses propres fiançailles, il est arrêté et conduit en prison. À ce moment de l’histoire, Dantès avait le cœur trop pur pour comprendre que Fernand aurait pu faire une pareille chose à cause de son amour pour Mercèdes. Il ne soupçonnait même pas ni Fernand, ni Danglars – pourtant il n’y avait aucune raison plausible pour Danglars d’avoir une si vive haine pour lui!

Le lendemain il a une audience avec le procureur du roi, Monsieur de Villefort. Tout va très bien, mais alors Villefort ouvre la lettre qui avait été découverte dans la poche de Dantès et était la “preuve” des soupçons qu’il était un bonapartiste. Cette lettre est adressée à Noirtier. Dantès ne pouvait savoir que c’était le fait que Noirtier est le père de Villefort qui produisit un si grand changement d’expression sur la figure de procureur! Villefort promit à Dantès qu’il serait libéré, puis, quand le prisonnier fut conduit hors de la salle, il donna un ordre. Dantès devait être transporté au château d’If, une prison fortifiée. Cela s’accomplit la nuit même. J’ai été choquée par ce genre de trahison – Dantès n’avait rien fait pour mériter une pareille bassesse.

Morrel et Mercèdes viennent faire un plaidoyer en faveur du prisonnier mais sans aucun effet, car Villefort devait faire sa carrière de cette lettre, écrite par Napoléon et il était parti à Paris. Dantès ne comprenait rien. Il demanda une audience avec un juge ou un procureur mais on ne la lui accorda pas. Enragé, Dantès se conduit comme un fou et il est remis aux cachots dans le souterrain du château. Là, il fait la connaissance de l’abbé Faria, un vieux fou qui, contrairement à ce qu’on croit, ne l’est aucunement. Ils essaient de s’échapper ensemble, et pendant leur temps d’attente le vieux savant partage tout son savoir avec Dantès. C’est Faria qui a démontré à Dantès ceux qui étaient responsables de ses malheurs, et, par accident, a donné à Edmond la soif de vengeance – c’est la motivation pour ses prochaines actions quand enfin il se retrouve libre. Le vieil abbé a même les indices pour trouver un trésor immense, qu’il donne à Dantès.

Malheureusement, Faria meurt et Dantès se cache dans le sac de toile destiné au corps du mort. Il s’échappe ! Il trouve les trésors et retourne à la vie quotidienne, décidé à se venger …

C’est un conte merveilleux! Les aventures de Dantès se poursuivent dans les tomes II, III et IV.

Par Naomi

No comments yet.

Leave a Reply